Joffrey BONNEMBERGER
Actualités

Trop loin…

Pour le compte de la 21e journée de Proligue, le SEHB recevait Cherbourg. Une rencontre où les organismes ont souffert… Score final 32-39.

 

Quatre petits jours après la défaite du SEHB à Billère (33-30), les Strasbourgeois continuent leur semaine marathon en affrontant Cherbourg, actuel quatrième. Douzième au coup d’envoi, Strasbourg savait que le combat allait être compliqué. Encore une fois, le banc affaibli n’aide pas… Portes, Paris, Gérard, Anzuini et Derouet manquent à l’appel. Coup d’envoi à 20h15 aux Malteries. Une salle qui retrouvait enfin son public démasqué.

 

D’entrée de jeu, les garçons hésitent. La machine a du mal à se mettre en marche. Cherbourg, de son côté, est adroit face aux cages et prend rapidement le large (3-8, 9e). Avec un temps mort au bout de dix minutes, Denis Lathoud cherche à remobiliser les troupes. Romain Mathias, sorti pour se faire poser un bandage sur la cheville, est remplacé par Jean-Emmanuel Kouassi (10e). Quelques minutes plus tard, fait marquant : Gauthier Ivah, le portier cherbourgeois, effectue un arrêt. En stoppant le ballon du pied, il l’envoie involontairement dans les filets adverses et marque. Par la suite, le retour strasbourgeois est lent et progressif… mais il est notable (9-12, 17e). Bien aidé par un Dorian Vallet en feu (12 buts sur l’ensemble du match), Strasbourg revient à un tout petit but de l’adversaire du jour (14-15, 25e). L’espoir est de courte durée. Sur un nouveau tir du gardien adverse, Kouassi se jette au sol pour empêcher le ballon d’entrer. Dans sa glissade, sa hanche et ses côtes heurtent violemment le poteau. Il est immédiatement remplacé par Romain Mathias, déjà bien affaibli (29e). Les deux équipes rentrent aux vestiaires avec un écart de six buts (15-21, 30e).

 

Dans ce début de deuxième acte, les organismes sont faibles. Alors que Romain Mathias a du mal à s’appuyer sur une de ses chevilles, Dorian Vallet semble ressentir une gêne également. Pourtant, les deux équipes se répondent et l’écart de buts ne bouge pas beaucoup (22-28, 40e). D’un coup, Strasbourg bloque. Cherbourg enchaîne et son capitaine Maximilien Tike nous fait mal (14 buts sur le match, 100% de réussite). Les Normands sont à neuf buts d’avance (23-32, 43e). Jusqu’à la fin, les Strasbourgeois tentent de résister et parviennent à grappiller quelques buts… mais le résultat final reste le même (32-39, 60e).

 

Treizième défaite de la saison pour treizième place au classement. L’équipe reste à la mercie de la zone rouge. La semaine marathon continue pour les Bleus avec le déplacement à Tremblay (cinquième) le vendredi 11 mars. Le prochain match aux Malteries sera au retour de la trêve internationale, le 25 mars contre Pontault-Combault.

 

La rencontre était diffusée en direct par Mediaschool Productions. Elle est à retrouver en intégralité sur la page Facebook du SEHB.

Lien de la vidéo : https://www.facebook.com/StrasbourgEurometropoleHB/videos/647037726405079/

 

La rédaction du SEHB – Anthony Weissmuller & Léo Doré