Joffrey BONNEMBERGER
Actualités

L’exploit était proche

Pour le compte de la 15e journée de Proligue, le SEHB recevait l’équipe de Tremblay-en-France. SI nos bleus ont réussi à faire trembler leurs adversaires du jour, ils terminent tout de même par s’incliner dans les dernières minutes. Score final 21-22.

 

Quatre jours après avoir perdu face à Pontault-Combault (23-21), le SEHB accueillait Tremblay, quatrième au classement avec deux défaites d’affilée face à Sélestat et Ivry. Avec une équipe décimée (six absents : Bonnemberger, Pehar, Baillet, Anzuini, Kouassi, Gérard), la tâche s’annonçait ardue pour les Strasbourgeois. 14e au coup d’envoi, les Bleus pouvaient se rassurer avec leur belle série de victoires à domicile (Valence et Caen). Coup d’envoi à 20h15 dans une salle des Malteries relativement bruyante…

 

D’entrée de jeu, les garçons sont bien en place et mènent logiquement au bout de dix minutes (4-3, 10e). Le gardien de Tremblay, Cyril Dumoulin, champion du monde avec l’Équipe de France en 2015, nous donne du fil à retordre (10 arrêts, 37%), mais pas à Jimmy Portes. Le jeune Lorrain continue sur la même dynamique qu’à Pontault-Combault et enchaîne les jets de sept mètres (5/5 en MT1). En attaque, les Tremblaysiens prennent trop leur temps et perdent à plusieurs reprises la balle. Strasbourg en profite et creuse l’écart (9-7, 25e). À la mi-temps, bien qu’affaiblit par les absents, les Bleus tiennent le coup et rentrent aux vestiaires avec quatre buts d’avance (12-8, 30e).

 

De retour sur le terrain, Tremblay a changé de visage. Les mots de Dragan Zovko, ancien coach de Besançon, ont porté leurs fruits. Jimmy Portes rate son premier jet de sept mètres et les attaques strasbourgeoises qui suivent sont infructueuses, ce qui laisse le champ libre aux adversaires. À la 42e, les voilà revenus au score (15-15). Deux Tremblaysiens, Allan Villeminot (8 buts dont 5/5 aux pénaltys) et Arnaud Bingo (4 buts), également champion du monde avec l’Équipe de France en 2011, sont redoutables. Quelques minutes plus tard, ils reprennent même l’avantage (17-18, 48e). Strasbourg cafouille, bute sur Dumoulin ou perd des balles : c’est terminé. Les hommes de Denis Lathoud s’inclinent d’un seul petit but 21-22 contre l’ancien pensionnaire de D1.

 

Avec cette défaite, le SEHB termine la première partie de saison et va passer les fêtes de fin d’année à la 14e place, à trois points de la zone rouge. Place à la trêve pour nos Bleus. Prochaine rencontre le 4 février 2022 à Valence, avant de retrouver les Malteries une semaine plus tard pour la rencontre face à Nice. La rédaction du SEHB en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous l’année prochaine.

 

La rencontre était diffusée en direct par Mediaschool Productions. Elle est à retrouver en intégralité sur la page Facebook du SEHB.

 

Lien de la vidéo : https://www.facebook.com/StrasbourgEurometropoleHB/videos/461288715347211

 

La rédaction du SEHB – Anthony Weissmuller & Léo Doré