Joffrey BONNEMBERGER
Actualités

Actus ESSAHB semaine 8

U17 Féminin

ENTENTE 33-26 EPINAL (16-13)

Pour cette reprise après 2 longues semaines sans compétition et le bon match contre l’ATH, les U17F de l’Entente renouait avec la compétition en recevant Epinal pour un match remis pour des cas de Covid.

Epinal, renforcé par trois évoluant d’habitude en N1, joue son jeu et tient tête aux recevantes qui sont en échec aux tirs (0-1/3-2/5-4 au bout de 10’). Les coéquipières de Jasmine vont se booster pour prendre un avantage (10-5/11-6) qui semble important sous l’impulsion de Milène et Marion aidées en cela par Camilia aux buts. Mais un relâchement en supériorité numérique autorise une remontée des Spinaliennes qui reviennent à 1 but à 5’ de la pause. Un petit coup de collier et l’Entente reprend 3 buts d’avance au repos.

Le début de la seconde période ressemble à la première : les Vosgiennes s’accrochent pendant 6’ (16-14/19-16). Puis par la capitaine Karla, une Dana qui se réveille et une Talia en pleine réussite l’écart augmente (21-16/26-17). Le match est plié, et même si les visiteuses se battent jusqu’au bout, elles ne peuvent que constater les dégâts. La victoire est pour les filles de l’ENTENTE avec les deux dernier buts inscrits par Jasmine qui commence à faire son trou dans l’équipe. Prochain match à Mamirolle pour poursuivre la marche en avant.

U15 Féminin

Soultz/Kutzenhausen 8-23 SHBF (2-10)

Quel plaisir de remonter enfin sur le terrain !

C’est Nilufer qui ouvre la marque sur un tir à l’aile dont elle a le secret. Anémone en grande forme ferme la baraque et l’on assiste dès lors à une main mise strasbourgeoise sur l’attaque adverse. Il faut attendre la 20ème minute pour que les nordistes inscrivent leur premier but. Si la défense est efficace, l’attaque en revanche est poussive avec une progression lente de sept buts dans la même période. Soultz inscrit encore un but avant la mi-temps qui se profile … « tranquillement » : 2 à 10.

Après la pause c’est au tour de Soultz de se réveiller pour scorer à 6 reprises contre 5 pour la convention, prenant ainsi l’avantage dans cette deuxième partie.

Un temps mort « prescriptif » siffle la fin de la récréation !!!  Anémone fait bonne garde, la défense reprend ses marque et l’attaque se déroule enfin de façon plus construite et plus sereine. Résultat : 8 à 23.au gong final.

Cette large victoire contre une équipe classée 3ème en excellence départementale est riche d’enseignement : d’abord, si le championnat régional est plus ardu, nos filles dans la tourmente du grand Est ont certainement plus progressé qu’au niveau inférieur.

Deuxièmement, si le jeu est encore trop souvent brouillon, une cohésion collective se dessine ainsi que des prises de confiance dans les engagements individuels toutes les filles ont « marqué ».

Imen (2) – Hajar (1) – Nilgun (2) – Nilüfer (3) Laura (2) – Adèle (5 dont 3P) – Sarah (5) – Mina (3) et Anémone, intraitable dans ses bois.

U15 Masculin (1)

ESSHAB 22-6 BISCHWILLER (16-0)

Deux visages et un sourire

Deux semaines sans handball : c’était trop, bien trop pour les jeunes joueurs de l’Esshab qui arrivèrent tous bien en avance aux Malteries pour ce match de reprise contre Bischwiller.

Quand l’envie s’accompagne de l’application des consignes des coachs, les jeunes apprentis de Rafaël et Philippe sont, on a pu le constater en première mi-temps, redoutables. Appliqués, généreux, assurant un marquage individuel irréprochable et des replis défensifs systématiques, l’Esshab a ainsi su rendre la tache de Bischwiller plus que compliquée. Un beau jeu collectif des bleus en phase offensive a fait le reste. 16-0 à la mi-temps.

La deuxième mi-temps allait-elle ressembler à cette première période quasiment parfaite? Non. Comme un symbole que les choses allaient moins bien fonctionner, Tom, impeccable jusque là, dut sortir, blessé à la lèvre. En plus de perdre un joueur, l’Esshab perdit beaucoup de ballons et défendit moins bien. Il n’en fallait pas plus à leurs adversaires du jour pour se créer des occasions plus dangereuses et enfin marquer. Bischwiller a longtemps mené dans cette seconde période qui aura été la leur même si elle se termina sur le score de 6 partout.

22-6 au final pour l’Esshab dans ce match aux deux visages. Deux visages bien différents mais qui affichaient pourtant tous les deux le même sourire. Celui d’un jeune de moins de onze ans qui s’éclate avec ses partenaires : le plus beau des sourires!