Joffrey BONNEMBERGER
Actualités

Actus ESSAHB semaine 13

U18 Masculin (2)

P2H/Mont st martin 32 – 44 ESSAHB (16-23)

C’est avec une équipe fortement diminuée que les Essahbois se déplacèrent du côté de Lexy (banlieue de Longwy) pour y affronter Mont St Martin, un début de match timoré verra les 2 équipes au coude à coude
jusqu’à la mi-temps du premier acte, puisque a la 15ème minute on pouvait noter un léger avantage pour les visiteurs (9-12).
La deuxième partie de cette mi-temps était nettement plus emballante, plus appliqué en défense, les montées de balles fusèrent, et les Schilliko/Strasbougeois rejoignaient les citrons avec une avance de 7 buts (16-23).

Le début du second acte, plutôt bien maitrisé, permettait d’accroitre l’écart, à la 37ème minute, il y avait une avance de 10 buts (19-29).
Une fin de match plus brouillonne, sans que cela n’affecte le tableau d’affichage, permettait aux individus de se mettre en valeur.
Avec 44 buts inscrits et une réussite aux tirs de 64%, ce match prolifique valide la place dans le haut du classement.
La prochaine journée se déroulera le samedi 2 avril à 18h30 au gymnase des Malteries face à Taissy.

Au but Gillig.M 10 arrêts
Bellini.J 7/11, Denain.N 7/8, Egert.S 9/13, Laas.E 7/8, Mentzer.N 6/13 (dt 2/3 pén), Wehrey.C 2/3, Dridi.A 3/4, Meyer.H 3/6

U15 Masculin

ESSAHB 27-22 Sélestat (13-10)

L’Essahb remporte le derby !

Après avoir fait tomber le leader la semaine dernière et pris la tête du championnat, l’Essahb doit désormais confirmer son nouveau statut. Et quoi de mieux qu’en accueillant le voisin Sélestat… ou de pire. En effet, si les bleus démarrent très bien en appliquant la recette défense – montée de balle, pour mener 3 – 0, ils se feront ensuite rattraper 5 – 6 pour les violets. Sans doute pris par l’enjeu, les locaux vont quand même se ressaisir pour repasser devant et creuser l’écart 13 – 10. A la reprise, après quelques minutes d’incertitudes, l’Essahb réussit à repousser Sélestat jusqu’à 7 buts d’écart 21 – 14. Et pourtant, encore une fois, les bleus ratent trop d’occasion et manquent de se mettre tranquillement à l’abri. Leurs adversaires vont revenir jusqu’à 3 buts de retard 23 – 20 à 5 minutes de la fin. Heureusement, les locaux s’en sortent bien et l’emportent 27 à 22.

Prochain match à Nancy, un déplacement important à ne pas prendre à la légère.

U11 Masculin(2)

ESSAHB(2) 23-16 ESSAHB(1)

Très grosse actu pour les -11M2. Les 2 mercredis précédents nous avions fait des matchs de préparation contre les U13. Un grand merci à eux, car ce genre de match difficile, même s’il se solde logiquement par une défaite, permet à nos petits guerriers de s’endurcir. Les progrès sont fulgurants. Nous avions beaucoup mis l’accent durant les entraînements sur le travail défensif, et je peux dire avec fierté que même des joueurs plus grands et plus fort ne traversent pas facilement dans notre dispositif, qui de plus est suffisamment haut et actif pour décourager les tirs au 9 mètres. Mais le nouvel axe de travail depuis un mois, c’est la mise au point de contre-attaque très rapide et « à plusieurs ». Et ça paye:

Samedi dernier, après un entraînement matinal en extérieur (pas de gymnase, mais du soleil), nous rencontrons l’ASPTT (orange sanguin). Notre grand rival de la poule. Le match aller s’était soldé par un match nul au goût amer (notre effectif était miné par le covid). Cette fois-ci, malgré de très rapides joueurs adverses, qui enchaînent les actions dribblées et slalomées façon basket, nous prenons le large très vite et finissons avec 10 points d’avances bien mérités.

Le mercredi qui suit, nous rencontrons les -11M1 (maillot rouge) en match de coupe. Malgré l’ouverture du score pour la 2 (maillot bleu),  nos débuts sont fastidieux: difficulté à monter la balle, difficulté à bloquer leur très bon ailiers (bravos à eux= extension longues avec réception sur les fesse :-), et bien entendu, difficulté à bloquer la terrible paire Paul & Martin qui se faufilent avec une très grande agilité et placent le ballon où ils le souhaitent, souvent au fond des buts.

Mais mais mais, après un temps mort bien nécessaire au moral des troupes, les bleus se ressaisissent, ils défendent mieux notamment grâce à une individuelle impitoyable sur Paul & Martin. Ils enchaînent aussi de belles actions offensives qui leur permettent de n’avoir qu’un but de retard à la pause.

Le coach des bleus tremble encore en début de  seconde période, où le second Paul des rouges enchaîne 2 buts d’ailier qui font craquer le moral de notre gardien Marius.  Mais la suite du match est une série d’attaque fulgurante des bleus qui prennent les rouges de vitesses grâce à des passes dans la course de nos attaquants, en particulier du troisième Paul (bleu celui-ci 🙂 dont la fameuse feinte rend fou (sans doute une allitération:-).

Score final 23-16 pour les bleus qui s’envolent vers la demi-finale. Après le match et le goûter, rien ne mieux qu’un rendez vous à la piscine voisine, où 9 jeunes joueurs vont épuiser leur restant d’énergie et leur entraîneur.

Comme le fait remarquer une maman: on voit qu’un match c’est bien passé pour nous quand on entend l’entraîneur adverse crier « il est à qui le 10 ? ». Mais le 10 n’est pas tout seul: dans notre équipe le danger vient de partout comme le prouve des statistiques de buts équilibrées, qui témoignent aussi d’une grande complicités entre les joueurs.

U11 Masculin (3)

HOERDT 8-29 ESSAHB

Si nous analysons le match avec le prisme des cartons jaunes et du nombre de 2 minutes, celui-ci fut âpre entre l’ESSAHB et Hoerdt. En toute honnêteté, nous avons même craint que le carton rouge ne sorte. Paradoxalement, ce match fût même l’une des rencontres les moins heurtée de la saison. La raison est ailleurs, elle est due tout simplement à l’arbitrage.

D’aucuns diront que l’arbitre a été trop dure, voir injuste ou partial. Mais celui-ci a jugé les actions en son âme et conscience et avec droiture puisque les deux équipes ont eu droit à des cartons jaunes et des 2 minutes. Il a même été didactique avec les joueurs en expliquant ses décisions.

Ce match est l’occasion de rendre hommage au corps arbitral, que dis-je, au jeune corps arbitral qui découvre la difficile tâche de tenir le sifflet en même temps que nos enfants apprennent les règles et les nuances de ce sport. Il est facile de rire de l’arbitre lorsqu’il se trompe en notre faveur, tout comme il est tout aussi facile de grincer des dents lorsque les vents sont contraires. Mais le fair-play c’est de rester circonspect et bienveillant en toute situation, tout en se rappelant que tout est plus facile depuis les tribunes et que les parents sont les personnes les moins objectives qui soit.

Pour revenir au contenu du match, une énième fois Jean-Yves a demandé à faire circuler la balle avec des passes courtes, ou longues lorsque l’occasion se présentait, à toujours privilégier le joueur démarqué devant soi plutôt que l’action individuelle. Pendant ce match, l’équipe a montré que le message de Jean-Yves cheminait de mains en mains jusqu’au tir et au but. Même si parfois les joueurs oublient les consignes, force est de constater que les nombreuses actions collectives donnent une autre dimension à la cohésion de l’équipe, ainsi qu’au jeu, au spectacle et aux buts.

Au cours de ce mach nos artilleurs ont une nouvelle fois brillé et tous ont marqué. Preuve s’il en est que le jeu collectif prôné par le coach Jean-Yves permet à chacun de s’exprimer tant en défense qu’en attaque. Le score en faveur de l’ESSAHB de 29 à 8 a été dure pour l’équipe de Hoerdt, dure mais juste, tout comme l’arbitrage.

U11 Masculin (4)(5)

ESSAHB(4) 18-9 ESSAHB(5) (11-5)

Le week-end dernier, 2 matchs au sommet attendaient les jeunes joueurs de la 4 de Schiltigheim. Un derby face à la dynamique équipe 5 de l’essahb et un gros match en retard contre Strasbourg sud 2, l’une des meilleures équipes du championnat.

Le premier match fut éclatant à tous les niveaux: belle ambiance entre des joueurs qui sont des copains avant d’être adversaires, et entre les parents qui sont aussi des copains avant d’être des supporters d’une ou l’autre équipe. C’est donc dans une ambiance bon enfant que le match a commencé. Assez équilibré au tout début, l’équipe 4 a très rapidement pris le large grâce à de très belles remontées offensives, travaillées à l’entraînement et réalisées avec succès. Ainsi, notre gardien Maxence a excellé dans les relances aux ailiers qui n’avaient plus qu’à aller marquer seuls face au gardien. Ajoutons à cela un formidable esprit d’équipe, avec des montées de balles ou tous les joueurs touchaient le ballon et la première période se termine à 11-5 pour les locaux. La deuxième période a été quelque peu équivalente et à permis à l’équipe de gagner 18-9. Petite anecdote, il s’agit du match ou l’équipe a le plus marqué depuis le début de la compétition.

Le lendemain matin, aux aurores, Strasbourg sud nous attendait de pied ferme avec la volonté de conforter leur 2ème place au championnat.

Notre équipe a dès le début du match  essayé de reproduire les éléments qui ont fait le succès du match de la veille, mais les joueurs de Strasbourg sud ne se sont pas laissés faire et ont réussi à cadenasser nos ailiers fous. Résultat, un petit score à la mi-temps: 6-4 pour Strasbourg Sud. Remontés, les joueurs de la Rob ont repris la deuxième mi-temps sur les chapeaux de roue pour revenir à 6-6 et même prendre les devant, 6-7. Il restait alors 7min de jeu. S’en est suivi un mano a mano entre les 2 équipes jusqu’au money time. Il reste 1 minute de jeu. 10-9 pour l’équipe adverse…Penalty en notre faveur. Raté… l’équipe adverse attaque, le stress et la pression à son comble côté supporter. Maxence réalise alors un magnifique arrêt, envoie une magnifique relance à Ismaël qui récupère le ballon, dribble 2-3 joueurs pour aller marquer à l’aile gauche dans un angle surréaliste (surtout pour un gaucher), à 10 sec de la fin du temps réglementaire.

Explosion de joie et soulagement. Nous finissons le match a 10-10, amplement mérité!

N3 Féminin

ESSAHB 22 – 25 Seltz (15-22)

Dans la course pour une place dans le haut de tableau synonyme de maintient en N3 grand Est, l’ESSAHB a perdu contre Seltz, un concurrent direct.

Il est vrai qu’aux indisponibilités professionnelles et médicales récurrentes s’ajoutent cette semaine la blessure de Clara, un pilier de l’équipe et  la propagation d’une gastro. Mais cela n’explique pas tout !

Pour l’occasion Alex à rechaussé les baskets et laissé à Marc le soin du coaching.

Le match est tendu, il faut attendre deux minutes pour que Delphine ouvre le score mais également une course poursuite entre les deux formations : 4 à 4 à la 12ème minute

La machine se grippe, la défense est moins rigoureuse et les tirs en attaque précipités et improductifs. : Sanction sans appel 15 à 22 à la pause.

En deuxième période l’équipe se reprend pour arrêter l’hémorragie. Mais  on assiste à une sorte de « gentlemen’s agreement »  ou personne ne veut bousculer l’autre. Il faut attendre le  dernier quart d’heure avec un  écart toujours de 7 buts : 15 à 22 pour sonner enfin, la révolte. Pat se surpasse dans son but, la défense annihile toutes les actions de Seltz, l’arbitre se fatigue à lever le bras pour « non jeu »…la remontée est inexorable jusqu’à  la 59ème  minute ou Leane signe le moins un : 22 à 23.

Il reste une minute pour concrétiser l’égalisation, mais c’est l’inverse qui se produit : tentative irréaliste de tir, exclusion de deux minutes et c’est Seltz qui augment le score 22 à 25.

Au vu de certaines phases de jeu tout est possible à cette équipe ! Espérons qu’elle saura bien préparer la fin de saison pour conserver cette 4ème place qui vaut de l’or.

Gillig Patricia (16 arrêts) ; Adorni Alexandra ; Benchernine Sonia (2) ; Brumter Sandrine ; Chevillard Virginie( 1) ; Didjoune leane(5) ; Hartung Anaïs (1) , Manset Esthela( 1) ; Schuster Marion (3) ; Thiam Delphine (9)

U18 Féminin

Sarralbe/ Sarrebourg 30 – 27 SHBF (14-14)

A la mi-temps de ce match contre le leader du groupe, le coach a dit aux filles qu’il était fier d’elles, quelle que sera l’issue finale de la rencontre.

En effet par des « doublés » d’Emma, Clara et Camille, les strasbourgeoises prennent le large : 1 à 6 en sept minutes.  Bien sûr les locales se rebiffent sur la même durée et avec le même écart (6 à 1).

Le tableau affiche 7 à 7 au ¼ d’heure de jeu. Puis nous assistons à une valse hésitation entre les deux collectifs pour arriver à un score paritaire à la pause : 14 à 14 !

L’égalité perdure pendant cinq minutes encore mais le doute s’installe, les pertes de balle offrent des occasions de contre attaque adverses et les nordistes comptent jusqu’a 8 buts d’avance à 9 minutes de la fin. Or dans ce match décidément cyclique, nos valeureuses joueuses inversent à nouveau la vapeur, bousculent l’adversaire, pour une magnifique fin de match ; une remontée fantastique arrêtée cependant sur le score de 30 à 27 au coup de sifflet final. Rencontre plaisante et riche en rebondissements saluée par le coach de Sarrebourg. Merci Jean michel Pissis pour son accompagnement sur le banc de touche, merci aux nombreux parents qui ont fait le déplacement. Prochaine rencontre VENDREDI  1er avril …et ce n’est pas une blague ! à Hilsenheim pour essayer de préserver la troisième place au classement.

– Abdennebi Anissa (6 arrêts) – Akdeniz Esma ; Aymonin Elise (1) ; Barret Sohn Camille (8 dont 3p) ; Gillig Siegler Emma (5) ; Gromer Clara (5) ; Hartung Elisa(2 dont 1p) ; Leininger Annaelle (3) ; Schlencker Munch Leane ; Seltzer Lena(3).

U15 Féminin

SHBF : 16 – 10 Wittenheim/Ensisheim

Que la victoire est belle !

 

Ce match du bas de tableau entre deux équipes aux prestations similaires aurait pu être un piège. En effet, nos filles l’avaient bien remporté au match aller 9 à 16 en novembre, mais avec la  présence de Claire VK (5 buts) et des sœurs Nilgun et Nilüfer, alors que  les haut-rhinoises  étaient privées  elles, de leur meilleure buteuse (4 buts aujourd’hui) !

Sarah ouvre le score dès la première minute et relâche ainsi un peu la tension, ses coéquipières en profitent pour prendre l’avantage : 2/0 puis 4/1 mais les sudistes résistent pour ramener la marque à -1 de 4/3 à 6/5 à la 20ème  minute. Il reste 5 minutes et Adèle et Mina redonnent de l’air au jeu pour atteindre peu après la mi-temps un : 10 à 5 plus confortable..

Et pourtant rien n’est fait, les équipes se rendent coup pour coup et but pour but jusqu’au sifflet final : 16 à 10. Ne gâchons pas notre plaisir, car s’il faut noter encore beaucoup de pertes de balles  et une efficacité de 30 % au tir, nous avons assisté à une défense bien regroupée devant une Anémone retrouvée ! Et un jeu plus aéré en attaque avec des enclenchements et des tentatives de tirs de loin prometteurs.

Heidenreich Anémone (14 arrêts) ; Chaab Chiara (de retour) ; Douh Hajar (5) ; Hartung Laura ; Martina/Gotesman (5) ; Naji /Ducourtioux ; Thion Adèle (3) ; Vuillermet Sarah (3).