Joffrey BONNEMBERGER
Actualités

Actus ESSAHB semaine 12

U18 Masculin(2)

ESSAHB 29 – 31 ROSIERES (13-17)

C’est devant une salle bien garnis que les jeunes U18(2) de l’ESSAHB accueillaient le leader incontesté de la poule. Une partie qui débute avec un rythme peu élevé ce qui n’avantage pas le jeu des locaux, qui arrivent tout de même à rivaliser avec l’opposition du soir. A la 15ème minute un score de parité (8-8). Comme souvent dans ce genre de rencontre les détails font la différence, et ce n’est pas le 4ème arrêt de jeu pour porter secours au capitaine et gardien Mattéo GILLIG pour une troisième balle en pleine tête qui fera la différence, mais une stérilité offensive de 5 minutes qui permet aux visiteurs de creuser un écart à la mi-temps (13-17).

La seconde période est une copie de la première, avec une intensité plus élevée, les jeunes ESSAHBOIS essayèrent de revenir dans la rencontre et le contrat était presque remplis puisqu’à la 45ème minute, le tableau d’affichage indiqué 22-23 pour les leaders.

Le retournement de situation espéré ne se réalisera pas, puisque de trop nombreuses imperfections dans le jeu en attaques sonnera le glas de ce match (29-31).

Il y avait mieux à faire dans cette rencontre, mais la progression est visible, la suite de l’aventure emmènera cette jeune équipe du côté de Mont Saint Martin.

Au but Gillig.M 13 arrêts
Bellini.J 2/6, Denain.N 1/2, Egert.S 2/3, Laas.E 3/4, Mentzer.N 6/13 (dt 1/2 pén), Wehrey.C 2/4, Heinrich.T 9/14, Schwentzel, Meyer.H 4/5

U15 Masculin (1)

ESSAHB 39-27 Entente Marne (21-9)

L’Essahb fait tomber le leader !

Face à l’Entente Marne, seule équipe ayant vaincu nos -15/1, les bleus avaient soif de revanche. De plus, une victoire leur permettrait de prendre la tête du championnat. Face à l’enjeu, les locaux donnent le ton et enchainent défense – montée de balle pour rapidement mener 8 – 1. Malgré le temps mort adverse, la défense reste solide et les gardiens font le job. L’Essahb maintient son rythme et son intensité et mène logiquement 21 – 9 à la mi – temps. A la reprise, les visiteurs montrent un autre visage. L’Entente Marne a resserré sa défense et a retrouvé son jeu rapide et son efficacité en attaque. Cependant les bleus ne paniquent pas et maintiennent leurs adversaires à 10 buts d’écart. La mi – temps est plus équilibrée et un petit sursaut des locaux leur permet de finir sur un score de 39 à 27. Félicitations à eux, ils devront confirmer leur nouveau statut samedi 26 mars aux Malteries à 18h en recevant Sélestat.

U11 masculin(1)

ESSAHB 12-22 Sélestat (7-10)

Si… Tu seras un handballeur, mon fils

Si tu peux prendre d’entrée, un deux minutes injuste, alors que tu as juste couru Et sans dire un seul mot, continuer le match sans croupir, Ou perdre en un seul coup, le gain de sept parties invaincues Sans un geste et sans un soupir ; *

Si tu peux voir jouer par l’équipe adverse un coup franc sifflé en ta faveur, Et encaisser but sur but malgré les arrêts de ton gardien laissé à l’abandon, Te faisant dépasser par la vitesse et l’adresse d’un adversaire sans lenteur Pourtant lutter et défendre sur ton joueur le coup d’après, être sur ses talons,

Si tu peux être mener 10 à 7 à la mi-temps et revenir des vestiaires pour repartir à zéro . Ne pas marquer durant 10 minutes comme paralysé par l’enjeu, Pour perdre 22 à 12 et se dire que la prochaine fois, le score reprendra à 0-0, Ainsi avoir hâte de retourner t’entrainer pour apprendre, encore et encore, ce jeu,

Si tu peux serrer la main à l’arbitre et aux adversaires, aussi Reconnaissant ainsi que d’autres apprennent aussi, sans tendre l’autre joue,

Si tu peux écouter les coachs, les mardis et mercredis, comme tu le fais le samedi, Et ainsi comprendre que « comme tu t’entraines, tu joues »,

Si tu sais que par la passe, la solidarité et le collectif solennel Tu auras, à la fin, plus de chance de changer ton destin, Que lorsque tu penses sortir l’équipe, à coup d’exploits personnels, Alors que chacun de tes copains peut te sortir du pétrin,

Si tu peux rencontrer Triomphe après la Défaite Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,

Si tu peux conserver ton courage et ta tête Lors du match de coupe de mercredi contre tes frères de l’équipe 2, d’autres perdront

Alors les arbitres, le Talent, la Chance et la Victoire Seront à tout jamais tes meilleurs amis.

Tu seras un handballeur mon fils !

 

 

Presque Rudyard KIPLING

U11 Masculin(3)

ESSAHB 23-12 Weyersheim

Nos joueurs ont démarré contre Weyersheim la première mi-temps « en marchant » et la deuxième « en regardant les adversaires jouer ». Comme s’ils prenaient la température de chaque mi-temps, où s’ils cherchaient à se mettre un peu de pression. A tel point que Jean-Yves prit un temps mort rapidement au début du second acte afin de rappeler aux joueurs que la partie avait repris.

Une fois l’équipe réveillée, nous vîmes rapidement la différence de jeu proposé entre les deux équipes. Individuellement, le niveau des deux équipes était relativement proche, mais collectivement l’ESSAHB évoluait un cran au-dessus. Weyersheim nous a opposé des individualités là où l’ESSAHB a répondu par un collectif. Lorsqu’un joueur de Weyersheim se retrouvait bloqué il essayait de poursuivre son action tout seul, alors que nos joueurs ressortaient la balle avec une passe pour mieux repartir de l’avant dans un espace dégagé.

Une nouvelle fois, sur certaines phases de jeux, nos joueurs sont passés de nos 6 mètres aux 6 mètres adverses en 2-3 passes et marquer avant même que l’équipe adverse n’arrive à se mettre en place. Pendant ce temps les joueurs de Weyersheim se lançaient dans des actions au long cours et venaient buter sur notre défense. Ce match a eu pour intérêt de souligner l’importance du jeu collectif dans un match où le niveau individuel des joueurs était proche.

La partie de Nathan fût symbolique de ce match. Il a été très appliqué à faire circuler la balle en limitant ses dribles au strict minimum. Si l’on ajoute à ceci sa prise de balle parmi les plus sûre de son équipe et sa grande taille nous obtenons peut-être le futur point d’appuis de l’équipe lors de matchs compliqués. Le seul bémol de sa belle partition fût l’absence de buts, mais tout au long du match Il a reçu la balle et l’a réorienté au bénéfice des autres, bref une belle prestation individuelle au bénéfice d’un collectif.

Le score me direz-vous ? 23 à 12 en faveur de l’équipe de l’ESSAHB, et vous l’aurez compris le mot équipe n’a pas été qu’un mot pendant ce match mais un état d’esprit que Jean-Yves s’évertue à développer de match en match.

Pour finir, petite précision utile pour les gens présents pendant le match, le père de Timilian n’avait pas de haut-parleur pour encourager nos jeunes joueurs… pas besoin.

N3 Féminin

ESSAHB 27-24 Ing/Boux (15-14)

Les amateurs de suspens venez donc voir un match de notre N3 féminine. !

Sonia ouvre le score, pour l’ESSAHB, puis pendant 8 minutes nous assistons à une joute d’actions individuelles de part et d’autre pour stabiliser la rencontre à 4 à 4 ! Mais les « nordiste » un peu plus coordonnées, très rapides à l’engagement et un peu plus « incisives » signent un « plus cinq » au quart temps. Ecart maintenu jusqu’à la 22ème minute et à l’origine d’un temps mort  « revigorant ».

Il suffit de le demander ! !!! Et nos séniores reprennent aisément la rencontre en main pour infliger à Ingwiller  sept buts contre un et atteindre la pause sur le plus petit des avantages 15 à 14.

Un recadrage tactique, sur l’organisation défensive,  permet de maintenir, mais sans le faire fructifier,  un écart de plus trois en deuxième période. Si la défense tient le coup, l’attaque est à nouveau hasardeuse et individuelle. Ingwiller revient à égalité 24 à 24 à 8 minutes.

Il faut une TOP PAT dans les buts pour détourner le danger et lancer la mobylette Leane dans des contre attaques payantes avant que Delphine signe à l’arraché un 27 à 24 ….Mérité bien sûr !

Benchernine Sonia (6) ; Brumter Sandrine ; Chevillard Virginie (1) ; Diboudje Leane (5) ; Hartung Anaïs (2) : Manset Esthela ; Schmitt Clire (3) Schuster Marion (4) Thiam Delphine (6) Gillig Patricia (16 arrêts)

U18 Féminin

SHBF 26–28 Hœnheim (12-15)

Nos filles prennent le match en main en entretenant un petit écart, à la marque, jusqu’à la 7ème minute : 6 à 6 ! Puis c’est Hœnheim qui dirige la course poursuite jusqu’à la 20ème minute : 12 à 12 avant de faire le break : 12 à 15 « aux citrons » et 16 à 22 au  quart d’heure de la deuxième  période.

Le syndrome du « match aller », perdu largement, s’installe  comme une forme de fatalité.

Un temps mort permet de mettre en place une stratégie pour contrer Hœnheim. Une défense 0/6 écrasée contient les accès au 6m systématiques par des coups de boutoir adverses. Quelques récupérations de balle transformées  fait souffler un air de révolte, avec une Esma de feu à la pointe de la contre attaque.

La « remontada » est impressionnante : il reste une minute et Esma confirme en ramenant le score à un but. Il reste quelques secondes, l’ultime récupération de balle est organisée, mais la balle d’égalisation gagnée est reperdue au profit des jaunes et noirs  qui ferment le score  à leur avantage: 26 à 24.

Vu les difficultés de ces dernières semaines pour constituer un collectif aux entrainements et en compétition, cette mutinerie sportive est de bonne augure. Nos filles doivent augmenter leur crédit confiance en soi  et arrêter « d’avoir peur de gagner »

Akdeniz Esma (4) ; Aymonin Elise (3) ; Bakary Kelly ; Barret/S Camille (8 dont 4p)Gillig/S emma (2) Hartung Elisa (2) ; Leininger Annaelle (3)Schlencker Leane (1) . Abdennebi Anissa (15 arrêts)

U17 Féminin

SHBF 24-29 LONGVIC (12-13)

Dans ce match au sommet, ce sont les Strasbourgeoises qui mènent les débats (1-0/2-1) mais à trop rater, elles laissent les visiteuses prendre les commandes ((3-4/6-7). Par Dana, Milène et Marion, les filles de l’Entente repassent devant pour mener de 2 buts (11-09 à la 20ième). N’arrivant pas à lâcher leur adversaire malgré les situations et malgré Camilia, elles leur permettent de reprendre la tête à la pause (12-13).

Le début de la deuxième période voit chaque équipe se rendre but pour but, les alsaciennes s’accrochent mais Longvic ne cède rien (13-14/14-15/17-18).

L’Entente va mener une dernière fois (19-18) avant de craquer (20-22/21-24).

Les dernières minutes voient les bourguignonnes s’envoler pour terminer avec 4 buts d’avance et de ce fait consolider leur première place (22-26/25-27/25-29).

Trop de tirs ratés et de pertes de balles au moment où il ne faut pas, n’ont pas permis aux coéquipières de la capitaine Karla de prévoir du suspense pour la fin de championnat face à une équipe Dijonnaise solide.

Il reste trois matches que les filles de l’Entente n’entendent pas galvauder pour y croire encore un peu et surtout pour terminer une belle saison

U15 Féminin

SHBF 17-23 ATH (8-12)

Match plaisant et agréable à voir » est le commentaire entendu à la fin de la rencontre par le public nombreux venu assister au match de la N1 qui suivait.

Oui, les jours se suivent et se ressemblent, nos jeunes pousses se battent avec leurs moyens, elles surprennent tous nos adversaires en début de rencontre, mais l’absence de « physique », le manque d’expérience, la débauche d’énergie engendrent des fin de matches difficiles.

En 5 minutes, Ath s’impose d’entrée (5 à 1.  Ses grands gabarits, par des tirs de loin, décrochent les toiles d’araignées dans les lucarnes du but d’Anemone.

Pourtant comme elle en a pris l’habitude, la « convention » se révolte pour remonter à un but au quart d’heure de jeu. Mais là encore les filles payent leur effort et concèdent à nouveau quatre buts à la pause : 12 à 8.

La messe est elle dite ? Non ! À l’instar de Mina, nos joueuses repartent à l’assaut : 14 à 12 en quelques minutes. Il n’est pas usurpé de dire que les deux équipes font « jeu égal » dans l’ensemble Mais aux 5 tirs « cadrés » de loin de l’Ath, s’ajoutent nos 5 penalties non transformés et le score final 23 -17 est forcément lourd.

Une particularité plaisante pour ce match : entre Claude Meyer le coach d’ATH, Marc Schirmer le coach de la SHBF et Roland Wetterwald le coach des arbitres, le trio des trois compères totalise 227 ans d’existence dont environ 180 au service du handball. …le Hand ça conserve !!!

L’équipe : Bondjobo Kethia ; Dadoun Natacha ; Douh Hajar ; Hartung Laura (2) ; Mina Martina /G (7) ; Thion Adèle (4) ; Vuillermet Sarah (4) et Anémone (9 arrêts)