Pour le compte de la 26ème journée de Proligue, le SEHB, 9ème, accueillait l’équipe mosellane de Sarrebourg, 13ème et avant dernière. Dans une rencontre maîtrisée de A  à Z, Strasbourg remporte logiquement sa dernière bataille de la saison. Score final (37-28).

 

Une semaine après sa défaite face à Saran (28-25), Strasbourg accueillait Sarrebourg, 13ème. 9ème au coup d’envoi, avec un maintien acquis, les Strasbourgeois cherchaient simplement à boucler ce championnat de la meilleure des manières. Absent depuis quelques matchs, Denis Lathoud était de retour pour donner de la voix sur le banc strasbourgeois. Malheureusement, sur le terrain, les garçons ont dû composer sans Fritsch, Moreau et Dellwing. Le coup d’envoi est donné à 20h30 aux Malteries.

Si Sarrebourg prend le lead d’entrée de jeu, ça ne va pas durer. Les Strasbourgeois entrent dans leur match et déroulent. Les garçons font le break et atteignent rapidement les trois buts d’écart (6-3, 10e). Des deux côtés, les exclusions pour deux minutes sont nombreuses (8 au total). Les équipes jouent souvent en infériorité numérique et des espaces se créent. Comme souvent, Romain Mathias est décisif (6/18) et permet à son équipe de conserver son avance… et même la renforcer (12-8, 19e). Sur la ligne des 7m, Yvan Gérard et Jimmy Portes, les tireurs attitrés, sont efficaces. Petite frayeur en fin de première période lorsque Sarrebourg revient à un petit but d’égaliser (13-12, 25e). Cependant, plus de peur que de mal, les bleus restent concentrés et réagissent. De nombreuses contre-attaques leur sont favorables. À la mi-temps, 18-14 et quatre buts séparent les deux formations.

Le début de seconde période est à l’image de la première. Strasbourg est efficace et l’écart se creuse (20-15, 32e ; 23-17, 38e). Sarrebourg limite la casse, notamment grâce à son gardien Maxime Pages et tente de revenir (24-20, 43e). Mais c’était leur dernier coup d’éclat. En attaque, les artilleurs strasbourgeois ne s’arrêtent plus. À nouveau au large grâce à Jimmy Portes (27-20, 45e), Denis Lathoud fait confiance à la jeunesse… et elle lui rend bien, quelle bonne idée ! Weber, Portes, Anzuini et Dené combinent bien. Comme s’il souhaitait briller pour sa dernière, Greg’ Martin nous livre une belle fin de match pour une belle fin de carrière. À quelques minutes du coup de sifflet final, les garçons mènent de dix buts (35-25, 57e) ! Cependant, ils ne maintiennent pas l’écart, mais quelle importance ? Ils ont gagné ! 37-28.

 

Si vendredi soir était une belle victoire, c’était surtout la dernière sous le maillot strasbourgeois pour beaucoup. En cette fin de saison, dix joueurs s’en vont vers d’autres horizons et nous souhaitions profiter de ce dernier article de la saison pour leur souhaiter tout le meilleur.

 

Mention spéciale pour le capitaine futur retraité, Grégory Martin. S’il ne foulera plus les terrains de Proligue, Greg reprend le flambeau en tant que coach pour l’équipe réserve. Ondrej Mika, au club depuis 2014, quitte la France pour rentrer chez lui, du côté de Zubri. Maxime Duchêne, gardien emblématique, également au club depuis 2014, prendra la direction de Willstätt en Allemagne la saison prochaine. Les numéros 89 et 23 des deux joueurs ne seront plus attribués, ils entrent au “Hall of fame” du SEHB. Pour continuer cette longue liste des départs, Xavier Moreau, joueur d’expérience, ira découvrir le projet lancé par Bordeaux ; Fabien David à Poitiers ; Lucien Auffret restera en D2 (club non communiqué) ; le jeune Pierre Weber ira à Sélestat. Les aventures strasbourgeoises de Lucas Fritsch, Grégoire Dené et Nicolas Dellwing s’arrêtent ici. Plus d’informations sur leurs futurs parcours prochainement.

 

La rencontre était diffusée en direct par Mediaschool Productions. Elle est à retrouver en intégralité sur la page Facebook du SEHB.

Lien de la vidéo : https://www.facebook.com/StrasbourgEurometropoleHB/videos/163204368987834

 

La rédaction du SEHB – Léo Doré et Anthony Weissmuller