Pour le compte de la 8ème journée Strasbourg accueillait Besançon à l’occasion d’un match reporté. Après avoir été mené, puis être revenu avant d’être à nouveau derrière, le SEHB arrache un point dans les ultimes secondes. Score final 26-26

                     Crédit photo : Naïs Massing

4 jours après sa victoire face à Valence (37-30) aux Malteries, le SEHB avait l’occasion d’enchaîner pour se rapprocher un peu plus du maintien.  8ème avec 17 points, les hommes de Denis Lathoud accueillaient Besançon (9ème), trois semaines après s’être inclinés en Franche-Comté (36-32) dans une fin de match disputée. Les absents sont nombreux : Anzuini, Martin, Fritsch, Mika et David blessés, ainsi que le jeune Nicolas Dellwing qui a dû quitter l’Alsace pour son stage de fin d’année. Coup d’envoi donné à 20h15 dans une salle des Malteries comble… Poisson d’avril. Evidemment, la salle est toujours à huis-clos.

Si le début de match est partagé, ça ne va pas durer. Dès la 9e minute, Besançon prend la tête et Strasbourg traverse un passage à vide (3-4, 9e ; 3-8, 13e). Les maladresses au tir s’enchaînent. C’est le jeune ailier Jimmy Portes qui sonne la révolte et débloque le score après être entré en jeu à la 12e minute (4-8, 14e). Ce but est libérateur ! Les Strasbourgeois se réveillent et enchaînent ! (9-10, 20e). Si les jets de sept mètres ont du mal à finir au fond, les attaques collectives bien construites se soldent souvent par des réussites. Les bleus finissent par revenir au score (12-12, 25e) et les deux équipes restent au coude à coude jusqu’au coup de sifflet de la mi-temps (15-15, 30e).

                     Crédit photo : Naïs Massing

Ce deuxième acte reprend sur le même rythme que le premier. Par le biais de Lucien Auffret, les Bleus entament une petite série et passent devant (17-17, 34e ; 20-17, 37e) ! Ils ont pu, encore une fois, compter sur un grand Romain Mathias (18 arrêts), décisif à plusieurs reprises dans ce match et qui rattrape bien souvent les erreurs commises en attaque. Son homologue Bisontin n’est pas en reste. Il a donné du fil à retordre aux garçons avec ses 13 arrêts. Encore une fois, un temps fort est suivi d’un passage à vide. Les pertes de balles et les maladresses reprennent pour les bleus… Besançon en profite pour recoller au score et mener de deux longueurs (21-23, 51e). Toujours menés, Strasbourg peut compter sur ses joueurs d’expérience Bonnemberger et Moreau pour revenir à égalité (25-25, 58e). Et que la dernière minute était folle ! Besançon mène d’un but et a l’occasion d’alourdir la marque. Heureusement pour nous, une ultime parade de Romain Mathias permet aux garçons d’obtenir une dernière contre-attaque. Dans un élan ravageur, Clément Damiani s’élance, marque et permet de recoller au score au buzzer ! 26-26 au tableau d’affichage et un point en plus dans la musette.

Avec ce match nul, le quatrième de la saison, Strasbourg reste à la huitième place en attendant les matchs de Sélestat et Valence du 7 avril. Samedi à 17h, les hommes de Denis Lathoud affronteront les franciliens de Pontault-Combault, actuel leader de Proligue. Ils retrouveront ensuite les Malteries la semaine prochaine pour l’avant dernière fois de la saison à l’occasion de la réception de Cherbourg.

La rencontre était diffusée en direct par Mediaschool Productions. Elle est à retrouver en intégralité sur la page Facebook du SEHB.

Lien de la vidéo : https://www.facebook.com/StrasbourgEurometropoleHB/videos/935093120627752

La rédaction du SEHB – Anthony Weissmuller & Léo Doré