Pour le compte de la 21ème journée de Proligue, le SEHB accueillait Valence. Un match où Strasbourg n’a été que très peu inquiété pendant toute la rencontre ; victoire logique. Score final : 37-30.

 

Crédit photo : Frédéric Bocquenet

Une semaine après son match nul face à Billère, le SEHB recevait Valence. 10ème avant le coup d’envoi à égalité de point avec son adversaire du soir (15), Strasbourg voulait confirmer son succès à domicile contre Massy (28-22) deux semaines plus tôt. Toujours privés de Martin, Fritsch, Anzuini, Mika et Weber, Denis Lathoud pouvait cependant compter sur le retour de son arrière gauche Xavier Moreau, sorti en début de match à Billère. Le coup d’envoi est donné à 20h15 dans une salle des Malteries… bref, vous connaissez la chanson.

 Quelle entame de match pour les garçons (3-0, 3e) ! Ce n’est pas l’unique but marqué par Valence qui aurait pu inquiéter nos Strasbourgeois en ce début de rencontre (1 but en 7 minutes). Les Valentinois forcent quand même, en vain. Strasbourg peut d’ailleurs compter sur l’efficacité offensive de son arrière gauche Robin Paris avec cinq réalisations en première mi-temps, suivi de près par Léon Vucko et Yvan Gérard, tous les deux à quatre buts. À la 21e, les bleus ont creusé l’écart (15-7). Après un temps mort posé par Denis Lathoud, la jeunesse, représentée par Jimmy Portes et Grégoire Dené, entre en jeu. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 21-15, Valence ayant réussi à réduire l’écart à six buts.

Crédit photo : Frédéric Bocquenet

Au retour de la pause, les Strasbourgeois démarrent pied au plancher (24-16, 33e) ! La dynamique de la fin de première mi-temps reprend. Après avoir eu l’occasion de mener de 10 buts, l’équipe traverse un passage à vide de la 42e (28-19) à la 47e (29-24). C’est Xavier Moreau, équipé d’un bandeau sur le visage suite à sa blessure à l’arcade, qui parvient à débloquer le compteur avec une énorme frappe en lucarne. Valence, déstabilisé, enchaîne les erreurs et permet à Strasbourg de reprendre son rythme de croisière, notamment avec un petit festival de contre-attaques magnifiquement menées par Nicolas Dellwing (2 buts en 2 minutes, 32-24, 49e). Outre les quelques erreurs offensives en fin de match, la jeunesse s’illustre et s’affirme. Pour finir, 37-30 au tableau d’affichage.

Avec ce nouveau succès, le troisième à domicile de la saison, Strasbourg monte à la 8ème place du classement de Proligue et passe devant Sélestat, vaincus à Nice (34-23). Dès mardi, les hommes de Denis Lathoud accueilleront Besançon aux Malteries, eux qui se sont imposés 38-30 à la maison face à Angers. Ils se rendront ensuite samedi à Pontault-Combault, leader du championnat et en grande forme avec ses 8 victoires consécutives.

 

La rencontre était diffusée en direct par Mediaschool Productions. Elle est à retrouver en intégralité sur la page Facebook du SEHB.

Lien de la vidéo : https://www.facebook.com/watch/live/?v=791831995072306&ref=notif&notif_id=1617386872169823&notif_t=live_video

 

La rédaction du SEHB – Anthony Weissmuller & Léo Doré