Pour le compte de la 19ème journée de Proligue, le SEHB se déplaçait à Besançon. Un match où les hommes de Denis Lathoud ont montré de belles ressources mentales mais finissent par s’incliner, faute à un écart trop important en début de seconde période. Score final 36-32.

Fin de trêve internationale et retour à la compétition pour nos bleus. Eux qui juste avant se sont inclinés face à Nice (18-35) après une série de 4 victoires d’affilée avaient à cœur de se relancer. Contre Besançon, 12ème et un point derrière nous, le match s’annonçait comme une bataille pour le maintien. Les coéquipiers de Bonnemberger se présentaient sans Anzuini, Fritsch et Martin toujours blessés. Avant le match, Denis Lathoud s’exprimait et posait le décor devant la caméra : “J’espère qu’on va retrouver rapidement le niveau qui était le nôtre avant Nice”. Le coup d’envoi est donné à 20h15.

Crédit photo : Marter

Les deux équipes évoluent au coude à coude en ce début de première période et rien ne profilait le résultat final dans les vingt premières minutes (4-4, 5e ; 7-7, 13e ; 10-10, 20e). Pertes de balles et manque de réalisme, Strasbourg faiblit et Besançon en profite pour imposer son jeu en marquant quatre buts d’affilée (13-10, 23e). Pas de réaction côté SEHB et la mauvaise série continue… Besançon atteint les 20 buts et le +7 à la mi-temps. 20-13 au tableau d’affichage à la pause.

Au retour des vestiaires, les remontrances de Denis Lathoud ne portent pas immédiatement leurs fruits. L’expulsion de Clément Damiani à la 38e n’arrange pas les affaires de nos Strasbourgeois… Les Francs-Comtois, portés par un grand Luka Brkljacic (11 buts, 79% de réussite), déroulent et atteignent le plus gros écart de buts de la rencontre (+9, 26-17, 40e). Pendant six minutes, Besançon n’y arrive pas. Strasbourg trouve les ressources nécessaires pour revenir à seulement deux buts de leurs adversaires (28-19, 43e ; 29-27, 53e). Malgré la bonne prestation de Lucien Auffret en attaque (10 buts, 83%), impossible de revenir.

Crédit photo : Marter

En fin de match, Lucien prend la parole devant ses partenaires : “La saison n’est pas finie. On était là, à -8 en fin de première mi-temps, ce n’est pas normal, ce n’est pas notre vrai visage. Allez les mecs on se reconcentre, on a des matchs importants encore. Allez, il faut se faire plaisir !

Avec cette seconde défaite consécutive, Strasbourg passe derrière son adversaire du soir et retombe à la 12ème place, à 5 points de la zone de relégation. Un petit matelas d’avance pour les Alsaciens qui vont rejouer mardi face à Massy (vainqueur 28-24 face à Valence) à domicile pour rattraper la 7ème journée de Proligue, reportée à plusieurs reprises. Vendredi prochain, le SEHB se rendra à Billère.

La rencontre était diffusée en direct sur la page du Grand Besançon Doubs Handball.

Lien de la vidéo : https://www.facebook.com/grandbesancondoubshandball/videos/306005790867626

La rédaction du SEHB – Anthony Weissmuller & Léo Doré