Pour le compte de la 10ème journée de Pro Ligue, le SEHB recevait le leader Pontault-Combault Handball. Une nouvelle défaite pour les hommes de Denis Lathoud. Score final 25-29.

Une semaine après s’être inclinés à Dijon (31-29) et après plus d’un mois sans Malteries, les Alsaciens y sont de retour. Vendredi soir, les bleus accueillaient les Franciliens de Pontault-Combault, co-leader avec Nancy après leurs victoires face à Billère (26-32) et Sarrebourg (35-24). Dans une salle à huis-clos et sans ambiance, les Strasbourgeois veulent engranger de la confiance et des points pour se donner de l’air au classement. Robin Paris, en provenance d’Aix-en-Provence, est arrivé dans la semaine pour pallier l’absence sur blessure de Xavier Moreau. Avant le début de la rencontre, petite photo collective avec les arbitres dans le cadre des Journées de l’Arbitrage.

Crédit Photo : Frédéric Bocquenet

D’entrée de jeu, Rémy Gervelas, le gardien francilien, s’érige en véritable mur face aux Strasbourgeois et les trois premières tentatives sont toutes arrêtées. C’est le capitaine adverse, Jean-Pierre Dupoux, qui ouvre la marque (0-1, 3e). Très vite, les bleus réagissent et recollent au score par l’intermédiaire de Yvan Gérard et Clément Damiani (2-2, 7e). Les jaunes de Pontault-Combault continuent sur leur bonne dynamique et font la course en tête. Malgré les quatre buts d’affilée de Clément Damiani (7e,

Crédit Photo : Fabien Jordhery

11e, 13e, 18e) et les nombreux “deux minutes” concédés par les adversaires, le SEHB ne parviendra plus à recoller au score. À la 17e, Adrien Chaudanson permet aux Franciliens de mener de quatre buts (4-8). Dans la foulée, Lucien Auffret se présente aux sept mètres. Rémy Gervelas arrête sa frappe, Auffret récupère le ballon, tente à nouveau sa chance mais le gardien de Pontault-Combault ne laisse rien passer (5-8, 19e). Dans les dix dernières minutes de la mi-temps, l’écart se maintient entre les deux équipes. Le SEHB parvient à revenir à deux buts (8-10, 22e, 10-12, 25e). À la mi-temps, les deux équipes rentrent aux vestiaires avec quatre buts de différence (12-16, 30e).

De retour des vestiaires avec d’autres intentions, les bleus tentent de revenir à la marque mais butent à nouveau sur Rémy

Crédit Photo : Fabien Jordhery

Gervelas qui réalise déjà son onzième arrêt (12-16, 31e). Malgré les trois parades de Romain Mathias, c’est finalement les jaunes qui inscrivent le premier but de la seconde période et continuent sur leur dynamique (12-17, 32e). Sur un contact litigieux et non sifflé par le corps arbitral, Leon Vucko se relève difficilement et sort sur blessure à la 37e. Il ne rentrera plus de la rencontre, touché au genou. Les buts se succèdent mais l’écart reste le même jusqu’à ce que Jean-Pierre Dupoux en inscrive deux coup sur coup (16-21, 42e). C’est le moment choisi par Denis Lathoud pour poser un temps mort et tenter d’inverser le cours du match. Mais rien y fait et après deux nouveaux arrêts d’un Rémy Gervelas qui porte son total à 14 (17-22, 46e), les Franciliens prennent le large (17-24, 47e). Jimmy Portes tente de sonner la révolte et inscrit deux buts d’affilée (19-24, 50e). Malgré trois nouveaux arrêts de Romain Mathias pendant les dix dernières minutes, le SEHB n’arrive pas à recoller au score. Portes est très adroit et inscrit son troisième but en quatre tirs (24-28, 58e). Clément Damiani inscrit trois buts en fin de match et les bleus arrivent à réduire l’écart, mais le mal est fait.

Poussés par des Clément Damiani et Romain Mathias des grands soirs avec respectivement neuf buts (meilleur total du match) et

Crédit Photo : Fréderic Bocquenet

quatorze arrêts, les Bleus s’inclinent 25-29 dans une rencontre passée à courir après le score et ne se sont toujours pas imposés cette saison à domicile. Les Strasbourgeois descendent à la 10ème place du classement. De plus, ils perdent Leon Vucko (genou), Lucien Auffret (pied) et Robin Paris (luxation d’un doigt) sur blessure. Prochaine rencontre dimanche prochain avec le déplacement à Cherbourg.

La rencontre était diffusée en direct par Mediaschool Productions. Elle est à retrouver en intégralité sur la page Facebook du SEHB.

La rédaction du SEHB – Anthony Weissmuller & Léo Doré